Oracle

Un oracle est une personne pratiquant la divination. Mais, d’après le dictionnaire Robert, la première définition est : « Volonté de Dieu annoncée par les prophètes et les apôtres. » En fait, qu’il soit employé par rapport à la tradition judéo-chrétienne, ou dans le contexte du paganisme, le vocable provient du latin orare (parler), lui-même en rapport avec la bouche (os, oris). Il s’agit avant tout de l’expression de la divinité par l’intermédiaire d’un homme ou d’une femme, souvent préposés à cet effet. Chez les Païens, il s’agissait souvent d’une sibylle ou d’une pythie. De manière dérivée, le vocable a aussi désigné le lieu consacré où ces oracles étaient régulièrement proférés et où le public se rendait pour obtenir une réponse. L’oracle de Delphes, par exemple, a fonctionné pendant de très nombreux siècles. Le poète Virgile mentionne aussi la fameuse sibylle de Cumes dans son Énéide. Ce terme est plus particulièrement employé en lien avec la divination antique, notamment la divination grecque et étrusque. On parle également d’augure dans la Rome antique. Un autre terme synonyme, lui aussi valable pour de très nombreuses traditions, est celui de prophétie.

Source Wikipédia

Retour